Quels assistants vocaux aujourd’hui en France ?

Quels assistants vocaux aujourd'hui en France ?

Partager cet article

Deux tiers des Français s’estiment encore ignorants en ce qui concerne les assistants vocaux (voicebots) et les enceintes connectées. D’ailleurs, et à ce jour, peu de fonctionnalités sont réellement exploitées par les utilisateurs. Ci-dessous une première approche afin de comprendre l’état du marché en France ainsi que les points communs et les différences entre les produits des principaux acteurs de ce secteur en pleine expansion.

L’arrivée des premières enceintes connectées en France

Pour en revenir sur l’origine de ces dispositifs, il faut savoir que les smartphones et autres outils connectés intègrent depuis plusieurs années des voicebots. Mais c’est Google qui a su s’imposer le premier sur le marché français en sortant, le 8 août 2017, son enceinte baptisée Google Home. Le marché de l’enceinte s’est par la suite diversifié avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme Amazon, qui a mis en vente sur sa marketplace l’Amazon Echo le 13 juin 2018. Il s'agit de la toute première enceinte équipée d’Alexa, l’assistant personnel de la firme. Amazon a été suivie de près par Apple et son HomePod le 18 juin 2018. Samsung a, quant à lui, annoncé plusieurs fois l’arrivée de Bixby en France avec une intégration de la langue française. Initialement prévu pour fin 2018, Bixby est pour l'instant utilisable en version bêta, uniquement avec le Samsung Galaxy Note 9. Il faudra attendre 2019 pour l’utiliser aussi sur le Galaxy Home.

Focus sur le marché français de l’assistant vocal

© Stocklib / Wavebreak Media Ltd

En France, et à en croire une étude Search Foresight et My Media, une personne sur deux utiliserait déjà occasionnellement un assistant vocal. 5 % des foyers possèderaient en outre une enceinte connectée selon Médiamétrie. Comme dans le reste du monde, les deux leaders du marché sont actuellement Siri et Google Assistant. En effet, ces deux assistants vocaux sont déjà présents sur les smartphones depuis plusieurs années et sont donc les plus utilisés. Google, par ailleurs, était encore le seul à fournir en 2017 une enceinte disposant d'un assistant vocal en France, les sorties d’Amazon Echo et du HomePod d’Apple étant très récentes.

Une étude menée par My Media nous informe du taux de notoriété de chacun des dispositifs disponibles. Sans surprise, Google est en tête avec 36 %, suivi d’Apple avec 26 % grâce au célèbre Siri présent sur les smartphones de la marque depuis de nombreuses années. On trouve enfin l’Amazon Echo avec 24 % de taux de notoriété. En ce qui concerne les 18-34 ans, qui sont les plus proches des nouvelles technologies, la notoriété de Siri passe en tête avec 74 %, contre 70 % pour Google. En ce qui concerne les supports utilisés, le smartphone arrive en tête avec une utilisation estimée à 44 %. Il est suivi par l’ordinateur et la tablette, qui sont utilisés à 20 % chacun. Les enceintes connectées arrivent – pour l'instant – en queue de peloton avec 13 % : un faible score qui s’explique par la jeunesse de l’outil, dont le déploiement est progressif.

Quand Orange se lance dans la conception d’une enceinte connectée

Certaines entreprises européennes nourrissent l'ambition de s'implanter elles aussi, sur le marché des assistants vocaux, avec notamment l'arrivée annoncée de Djingo. Djingo est un assistant vocal développé par Orange en partenariat avec l’opérateur historique allemand Deutsche Telekom. Ce nouvel assistant devrait donc venir concurrencer directement les géants du marché Google, Amazon ou Apple sur leur propre terrain. Orange étant également propriétaire partiel d’entreprises comme Dailymotion ou Deezer, il est probable que l’outil, annoncé pour le printemps 2019, profitera pleinement de ces services. Le large réseau de diffusion d'Orange et Deutsche Telekom pourrait enfin contribuer à un succès rapide du produit.

Quelles différences entre les principaux acteurs de l’assistant vocal ?

Le principal atout des produits développés par Google et Amazon est l’étendue des services qu’il est possible d’interroger. Du côté d’Alexa, le système bénéficie de « skills », c’est-à-dire de la possibilité d’ajouter des modules supplémentaires comme autant de nouvelles applications sur un smartphone. Google, va encore plus loin, car il est le seul à accepter que les applications ou « Actions » soient gérées en dehors de son écosystème et accepte une intégration locale du moteur de gestion du langage naturel (NLU). Enfin, Apple, de son côté, affiche un certain retard sur ce point : en effet, les outils développés par l’entreprise sont très limités et ne concernent que quelques services. Par exemple, il est impossible à l’heure actuelle d’acheter un billet de train avec Siri. Le coût de l’enceinte de l’entreprise à la pomme, qui s’élève à 350 €, est également bien plus élevé que celui de ses concurrents.

Le marché du voicebot en France n’en est qu’à ses balbutiements. On note néanmoins une dynamique importante chez certains constructeurs français, et un engouement croissant du consommateur. Cette synergie laisse pressentir un fort développement au sein des foyers dans les années à venir. Mais qu’en est-il de la réalité du terrain des bots conversationnels en France à la fin 2018 ?

Grâce à sa maîtrise des nouvelles technologies au service de l’expérience et du parcours client, aiSperto,vous conseille et vous accompagne dans le choix, l’intégration et la personnalisation d'assistants vocaux adaptés et pertinents pour votre marque.

Les derniers articles...

Comment interagir avec ses clients via un assistant vocal ?

18 février 2019

De l’assistant vocal au robot de services

11 février 2019

Assistant vocal, le cheval de Troie des marques ?

6 février 2019

Participez à l’enquête Chatbot, CallBot et VoiceBot en France

30 janvier 2019

Toutes les applis vocales Alexa, Google… le choix des marques

21 janvier 2019

Quels assistants vocaux aujourd’hui dans le monde ?

14 janvier 2019

Le Père Noël existe-t-il ? Mythes et réalités sur les Bots.

19 décembre 2018

Atelier AFRC sur la multicanalité dans la Relation Client

14 décembre 2018

Pourquoi faire un Bot ? Faut-il mettre des Bots à tout prix ?

11 décembre 2018

Voicebots internes, la botte secrète des entreprises performantes

29 novembre 2018

Transformez votre Serveur Vocal Interactif en callbot : ROI immédiat !

13 novembre 2018

OK Google ou Dis-moi Alexa : quel assistant vocal pour mon entreprise ?

30 octobre 2018

Chatbot, voicebot, callbot… quel bot pour quel usage client?

20 septembre 2018

Un Voicebot, ça sert à quoi ?

16 août 2018

« L’éthique doit structurer la production des robots de compagnie»

9 août 2018

Le HomePod d’Apple a du mal à se faire entendre aux US – ZDNet

3 août 2018

Un chatbot, est-ce vraiment utile ?

27 juillet 2018

aiSperto rejoint l’AFRC

20 juillet 2018

Le voicebot, 4ème voix de la relation client

22 juin 2018

Watson Assistant, futur Alexa d’entreprise ?

21 juin 2018

aiSperto rejoint l’ADETEM

1 juin 2018

Google Assistant : vous pouvez maintenant acheter un produit à la Fnac avec votre voix

25 mai 2018

Innovations numériques : ce qui attend les banques & assurances d’ici 2020 | iTPro.fr

24 mai 2018

Comprendre les perceptions, les usages et les attentes des françaisvis-à-vis des enceintes intelligentes – MyDigitalWeek

23 mai 2018

Les moyennes et grandes entreprises françaises se tournent en masse vers l’IA

18 mai 2018

Les chatbots séduisent-ils les Ressources Humaines ? | iTPro.fr

17 mai 2018

Google Assistant est le meilleur assistant vocal du marché, Siri est le pire !

27 avril 2018

Le vocal, un marché prometteur

29 mars 2018

Chatbot, assistant vocal et autre objet connecté

29 mars 2018

Intelligence Artificielle

20 mars 2018

Canal, Multicanal et Omnicanal

20 mars 2018

Experience Client

18 mars 2018

Comment les marques doivent se préparer à l’âge des assistants

21 février 2018

Vous souhaitez définir une stratégie vocale et mettre en place des VoiceBots qui ont du sens, de la valeur et de la pertinence pour vos Clients et Employés ?