Du chabot au voicebot

Du chatbot au voicebot

Partager cet article

Les chatbots sont des assistants virtuels avec lesquels il est possible de communiquer en langage naturel à l’écrit. Leurs fonctions sont très diverses : ils peuvent servir par exemple à acheter un billet de train, à louer une voiture ou encore à donner des conseils médicaux en fonction de symptômes décrits. Depuis l’arrivée des assistants vocaux, il est tout à fait pertinent de se demander comment faire évoluer les briques fonctionnelles du chatbot vers le voicebot.

Quels points communs entre voicebot et chatbot ?

On oppose assez régulièrement l’assistant vocal au chatbot, alors qu’ils sont plutôt complémentaires et reposent sur une base commune. La possession d’un chatbot simplifie grandement la création d’un voicebot, dans la mesure où il est possible de réutiliser une partie du travail de conception déjà existant. En effet, les dialogues sont par exemple déjà en place et le périmètre de service du « bot » est également déjà défini.

 

Le voicebot, tout comme le chatbot, nécessite en effet de passer par une étape essentielle qu'est l’apprentissage. Or celui-ci est déjà partiellement ou totalement réalisé. On utilise pour cela des algorithmes de NLP Natural Language Processing ou de traitement automatique du langage naturel. On passe alors d’une compréhension du langage humain ainsi que d’une reconnaissance des intentions à un modèle de données qu’il est possible de manipuler. L’historique d’utilisation donne accès à une énorme quantité de ressources, en particulier pour l’apprentissage automatisé. Enfin, le voicebot s’intègre aussi dans le système d’information et les briques de services utilisés pour le chatbot sont donc réutilisables.

 

D'une manière générale :

  • Le voicebot et le chatbot sont des outils similaires, l’un utilisant pour support le texte et l’autre la voix, permettant ainsi un dialogue naturel de type question réponse.
  • Les briques logicielles utilisées d’un côté peuvent être réutilisées de l’autre avec peu d’ajustements.
  • L’historique existant est lui aussi très important, et offre une base de données permettant à l’agent conversationnel de gagner en pertinence dans ses réponses.

Quels ajouts prévoir pour le voicebot ?

© Stocklib / prykhodov

Certaines erreurs sont à éviter pour assurer une transition efficace du chatbot au voicebot. La première consiste à conserver mot pour mot les éléments du chatbot : comme indiqué plus haut, une personne ne s’exprime pas de la même manière à l’oral qu’à l’écrit. Il faut donc adapter le discours, le vocabulaire ainsi que la taille des phrases.

 

La deuxième erreur fréquente concerne les développements pendant lesquels le voicebot n’a pas été ré-entraîné sur les intentions telles qu’elles seront prononcées par les utilisateurs. Il est également important de rappeler que l’utilisateur, souvent, ne voit rien et ne peut mémoriser tout ce qu’on lui demande. Veillez par ailleurs à répéter régulièrement les informations. Enfin, il est prioritaire de s’assurer que le service, s'il est utile en mode texte sur un PC ou mobile, le sera également dans le contexte d'une interaction vocale : la pertinence de la migration est donc un critère à prendre en considération avant même de concevoir le système.

 

Pour résumer :

  • Il est essentiel de mesurer la pertinence d’une migration.
  • Il faut adapter la structure des phrases au contexte audio.
  • ll faut penser à rappeler à l’utilisateur régulièrement où il en est.

Passer du chatbot au voicebot ne consiste pas simplement en un ajout de la voix sur du texte, et il est nécessaire disposer de connaissances spécifiques dans la conception d’applications vocales. Des notions comme le design Voice First et l'interface Voice UX représentent désormais la base pour toute conception de service vocal.

Grâce à sa maîtrise des nouvelles technologies au service de l’expérience et du parcours client, aiSperto vous conseille et vous accompagne dans le choix, l’intégration et la personnalisation d'assistants vocaux adaptés et pertinents pour votre marque.

Les derniers articles...

Notre jeu « Labyrinthe Noir » maintenant sur Alexa

19 août 2019

L’invasion des Bots aura-t-elle lieu ?

1 juillet 2019

Livre Blanc : « Callbots, Voicebots & Assistants Vocaux. Etat des lieux et intérêt(s) pour votre entreprise »

26 juin 2019

Notre dernière création : le jeu « Labyrinthe Noir » sur Google Assistant

21 mai 2019

Quels secteurs d’activités profitent des assistants vocaux ?

17 mai 2019

L’impact des assistants vocaux dans la relation client

8 mai 2019

Construire sa première Skill Alexa

15 avril 2019

Construire sa première Action Google

10 avril 2019

Tester et coacher une application vocale

25 mars 2019

Les règles de l’art pour créer un service vocal

18 mars 2019

Comment interagir avec ses clients via un assistant vocal ?

18 février 2019

De l’assistant vocal au robot de services

11 février 2019

Assistant vocal, le cheval de Troie des marques ?

6 février 2019

Participez à l’enquête Chatbot, CallBot et VoiceBot en France

30 janvier 2019

Quels assistants vocaux aujourd’hui en France ?

30 janvier 2019

Toutes les applis vocales Alexa, Google… le choix des marques

21 janvier 2019

Quels assistants vocaux aujourd’hui dans le monde ?

14 janvier 2019

Le Père Noël existe-t-il ? Mythes et réalités sur les Bots.

19 décembre 2018

Atelier AFRC sur la multicanalité dans la Relation Client

14 décembre 2018

Pourquoi faire un Bot ? Faut-il mettre des Bots à tout prix ?

11 décembre 2018

Voicebots internes, la botte secrète des entreprises performantes

29 novembre 2018

Transformez votre Serveur Vocal Interactif en callbot : ROI immédiat !

13 novembre 2018

OK Google ou Dis-moi Alexa : quel assistant vocal pour mon entreprise ?

30 octobre 2018

Chatbot, voicebot, callbot… quel bot pour quel usage client?

20 septembre 2018

Un Voicebot, ça sert à quoi ?

16 août 2018

« L’éthique doit structurer la production des robots de compagnie»

9 août 2018

Le HomePod d’Apple a du mal à se faire entendre aux US – ZDNet

3 août 2018

Un chatbot, est-ce vraiment utile ?

27 juillet 2018

aiSperto rejoint l’AFRC

20 juillet 2018

Le voicebot, 4ème voix de la relation client

22 juin 2018

Watson Assistant, futur Alexa d’entreprise ?

21 juin 2018

aiSperto rejoint l’ADETEM

1 juin 2018

Google Assistant : vous pouvez maintenant acheter un produit à la Fnac avec votre voix

25 mai 2018

Innovations numériques : ce qui attend les banques & assurances d’ici 2020 | iTPro.fr

24 mai 2018

Comprendre les perceptions, les usages et les attentes des françaisvis-à-vis des enceintes intelligentes – MyDigitalWeek

23 mai 2018

Les moyennes et grandes entreprises françaises se tournent en masse vers l’IA

18 mai 2018

Les chatbots séduisent-ils les Ressources Humaines ? | iTPro.fr

17 mai 2018

Google Assistant est le meilleur assistant vocal du marché, Siri est le pire !

27 avril 2018

Le vocal, un marché prometteur

29 mars 2018

Chatbot, assistant vocal et autre objet connecté

29 mars 2018

Intelligence Artificielle

20 mars 2018

Canal, Multicanal et Omnicanal

20 mars 2018

Experience Client

18 mars 2018

Comment les marques doivent se préparer à l’âge des assistants

21 février 2018

Vous souhaitez définir une stratégie vocale et mettre en place des VoiceBots qui ont du sens, de la valeur et de la pertinence pour vos Clients et Employés ?