Les règles de l’art pour créer un service vocal

Les règles de l’art pour créer un service vocal

Partager cet article

La conception d’une application vocale à destination d’un voicebot ne s’improvise pas. L’expérience vocale, également appelée Voice UX (Voice User eXperience), doit être pensée et modélisée en amont. Quels sont les recommandations et écueils à éviter pour créer un service vocal de haute qualité ?

Design de l'expérience vocale : les principes de base

Lors de la conception d'un service vocal à destination d’un assistant vocal, il est essentiel de garder à l'esprit en permanence la notion de simplicité. En effet, les utilisateurs cherchent avant tout à obtenir une réponse rapidement, et souhaitent obtenir ce qu’ils veulent sans perdre de temps. Évidemment, cette exigence d'efficacité ne suffit pas et d’autres éléments sont à prendre en considération pour proposer une bonne expérience utilisateur (UX).

Pour concevoir l’interface utilisateur (UI) d’une application voice first, il est recommandé de personnaliser l’interaction. N’hésitez pas à demander le prénom du client, puis utilisez-le de façon quasi systématique. Le vocabulaire choisi et la tournure des phrases permettent par ailleurs d’être mieux compris. Le contexte est un autre point important à considérer. L’objectif consiste à obtenir la totale coopération de l’usager. Sans cela, il sera difficile d’aller au bout d’un échange, à plus forte raison si l’utilisateur n’est pas familier des services vocaux.

D'une manière générale, il est nécessaire de penser la conception de l’application en gardant en tête la structure d’un arbre de décision. Votre enjeu ? Amener l'utilisateur d’un point A à un point B en un minimum de temps. Il convient donc, en résumé :

  • de faire simple
  • de favoriser un sentiment d'empathie
  • d'utiliser les mots justes
  • de respecter une logique menant vos usagers là où ils le souhaitent

Quels sont les bons réflexes pour créer un service vocal ?

© Stocklib / dolgachov

Il existe des pièges dans lesquels il vaut mieux ne pas tomber au moment de la conception d'un service vocal. Mettez-vous toujours à la place du client pour identifier les points de blocage. On trouve par exemple fréquemment des interfaces qui mettent l’utilisateur dans l’embarras, en particulier lorsque le bot n’a pas compris une question. Il est donc indispensable de penser à cet aspect et d'encourager l’usager de vos services à s'exprimer afin de mieux décrypter sa demande.

N'oubliez pas non plus que l’utilisateur ne sait pas lire dans les pensées, et encore moins dans celles d’une intelligence artificielle. Comme à l’oral, il est donc important de répéter les questions posées en les reformulant, et de ne pas hésiter à ajouter des éléments contextuels afin de que l'utilisateur cerne mieux le sens de la question.

La gestion des actes de langage est également un point à ne pas négliger : il ne faut donc pas oublier les formules de politesse, ainsi que les formules usuelles destinées à présenter l’agent conversationnel. En effet, une conversation ne démarre et ne se termine pas de n’importe quelle manière. Veillez à bien respecter les tours de parole, et aussi à ne pas clôturer la conversation de façon unilatérale. D'une manière générale, il convient donc que :

  • le voicebot respecte l’utilisateur
  • les comportements trop robotiques soient identifiés et remplacés par des formulations plus humaines
  • le robot ne soit pas proactif à l'excès, et ne décide pas sans l’accord de l’usager 

Le succès d’une application vocale dépend beaucoup d'un voice UX design natif et bien conçu, qui va favoriser une conversation vocale avec une recherche d’engagement pour maintenir la communication et s'assurer que l’utilisateur ne se sente pas perdu. Avant sa mise en ligne, une application doit donc être soigneusement testée et validée, selon les règles d'usage.

Source : https://voiceprinciples.com

Grâce à sa maîtrise des nouvelles technologies au service de l’expérience et du parcours client, aiSperto vous conseille et vous accompagne dans le choix, l’intégration et la personnalisation d'assistants vocaux adaptés et pertinents pour votre marque.

Les derniers articles...

Salon VoiceTech 2019

9 septembre 2019

Notre jeu « Labyrinthe Noir » maintenant sur Alexa

19 août 2019

L’invasion des Bots aura-t-elle lieu ?

1 juillet 2019

Livre Blanc : « Callbots, Voicebots & Assistants Vocaux. Etat des lieux et intérêt(s) pour votre entreprise »

26 juin 2019

Notre dernière création : le jeu « Labyrinthe Noir » sur Google Assistant

21 mai 2019

Quels secteurs d’activités profitent des assistants vocaux ?

17 mai 2019

L’impact des assistants vocaux dans la relation client

8 mai 2019

Construire sa première Skill Alexa

15 avril 2019

Construire sa première Action Google

10 avril 2019

Tester et coacher une application vocale

25 mars 2019

Du chabot au voicebot

12 mars 2019

Comment interagir avec ses clients via un assistant vocal ?

18 février 2019

De l’assistant vocal au robot de services

11 février 2019

Assistant vocal, le cheval de Troie des marques ?

6 février 2019

Participez à l’enquête Chatbot, CallBot et VoiceBot en France

30 janvier 2019

Quels assistants vocaux aujourd’hui en France ?

30 janvier 2019

Toutes les applis vocales Alexa, Google… le choix des marques

21 janvier 2019

Quels assistants vocaux aujourd’hui dans le monde ?

14 janvier 2019

Le Père Noël existe-t-il ? Mythes et réalités sur les Bots.

19 décembre 2018

Atelier AFRC sur la multicanalité dans la Relation Client

14 décembre 2018

Pourquoi faire un Bot ? Faut-il mettre des Bots à tout prix ?

11 décembre 2018

Voicebots internes, la botte secrète des entreprises performantes

29 novembre 2018

Transformez votre Serveur Vocal Interactif en callbot : ROI immédiat !

13 novembre 2018

OK Google ou Dis-moi Alexa : quel assistant vocal pour mon entreprise ?

30 octobre 2018

Chatbot, voicebot, callbot… quel bot pour quel usage client?

20 septembre 2018

Un Voicebot, ça sert à quoi ?

16 août 2018

« L’éthique doit structurer la production des robots de compagnie»

9 août 2018

Le HomePod d’Apple a du mal à se faire entendre aux US – ZDNet

3 août 2018

Un chatbot, est-ce vraiment utile ?

27 juillet 2018

aiSperto rejoint l’AFRC

20 juillet 2018

Le voicebot, 4ème voix de la relation client

22 juin 2018

Watson Assistant, futur Alexa d’entreprise ?

21 juin 2018

aiSperto rejoint l’ADETEM

1 juin 2018

Google Assistant : vous pouvez maintenant acheter un produit à la Fnac avec votre voix

25 mai 2018

Innovations numériques : ce qui attend les banques & assurances d’ici 2020 | iTPro.fr

24 mai 2018

Comprendre les perceptions, les usages et les attentes des françaisvis-à-vis des enceintes intelligentes – MyDigitalWeek

23 mai 2018

Les moyennes et grandes entreprises françaises se tournent en masse vers l’IA

18 mai 2018

Les chatbots séduisent-ils les Ressources Humaines ? | iTPro.fr

17 mai 2018

Google Assistant est le meilleur assistant vocal du marché, Siri est le pire !

27 avril 2018

Le vocal, un marché prometteur

29 mars 2018

Chatbot, assistant vocal et autre objet connecté

29 mars 2018

Intelligence Artificielle

20 mars 2018

Canal, Multicanal et Omnicanal

20 mars 2018

Experience Client

18 mars 2018

Comment les marques doivent se préparer à l’âge des assistants

21 février 2018

Vous souhaitez définir une stratégie vocale et mettre en place des VoiceBots qui ont du sens, de la valeur et de la pertinence pour vos Clients et Employés ?